Back to Basics

22 04 2008

Korg MS-20

Cet article signe bel et bien mon retour sur ce blog. Mon absence fût longue, je sais, mais c’était pour la bonne cause (et oui, les concours ne se révisent pas tout seul malheureusement). Malgré tout, j’ai eu le temps d’amasser moultes morceaux qui, je l’espère, susciteront votre émoi le plus total à vous, lecteurs.

Tout d’abord, la très récente signature du label australien Modular, Ladyhawke, qui nous livre une électro-pop aussi douce que sucrée avec Back of the Van, et efficace lorsqu’elle est remixée par ses compères australiens kitsch de Van She (qui d’ailleurs se font un peu attendre depuis leur EP sorti en 2005 sur le même label, arrêtez d’enchaîner les remixes les gars…).

Ladyhawke – Back of the Van

Vous avez forcément tendu l’oreille au nouvel opus du groupe électro pop anglais/nerd (oui, NERD, comme geek, sauf que nerd possède un coté plus musical, surtout avec des  » .  » entre les lettres) HOT CHIP. Après The Warning, leur deuxième album déjà fortement encensé, ils sont revenus avec Made in the Dark, un album que vous vous devez d’avoir dans votre discothèque. Au moins un maxi. Il faut en acheter. Une valeur sûre (le maxi de Shake a fist est magnifique, argenté et brillant tel un mirroir). Ici One Pure Thought, titre démentiel, dont la version live est époustouflante. HOT CHIP dans toute sa splendeur, remixé par Supermayer, eux aussi, en forme.

Hot Chip – One pure thought (Supermayer remix)

Autre registre, autre musique. Une autre sortie qui a fait grand bruit était celle de la compilation mixée de Jennifer Cardini sur le prestigieux label allemand Kompakt (oui, vous savez, Superpitcher, Micheal Mayer, Justus et les autres sont signés dessus…). On retiendra en plus de la réapparition du M4 de Maurizio le très bon remix de Jamie Lloyd par Quarion. On sent d’ailleurs des relents de Big Fun par Inner City ou de Missing du cultissime groupe Everything But the Girl (remixée par Todd Terry, indémodable).

Jamie Lloyd – May I ? (Quarion remix)

Bon si on continue comme ça, oui, je sais, j’en ai laissé passer plein des sorties qui valent le coup. Il faut dire que la période Mars/Avril a été plus que chargée niveau sortie. Et si les deux derniers paragraphes rappellent étrangement les deux dernières couv’ de TSUGI, ce n’est pas un hasard : ils sont bons.

Pour signer mon grand retour (oui, je vous avais manqué hein…), encore deux petites offrandes.

La première, le dernier Mr Oizo que même Pedro (Winter, le boss du label Ed Banger) il a pas. D’ailleurs, ce dernier fleure bon le Flat Beat (1997, vous vous souvenez, la pub Levi’s ??).

Mr Oizo – M Seq

La seconde, et parce qu’on ne pouvait pas passer à coté, la mode cosmic, qui nous arrive depuis un petit bout de temps, emmenée par les Midnight Juggernauts, dont voici en échantillon un remix de Shadows par l’australien Ajax.

Midnight Juggernauts – Shadows (Ajax remix)